Les nouveaux visages de la monétique



La caisse de demain est déjà là.

Dans votre quotidien, vous êtes de plus en plus souvent confrontés, à de nouvelle solution de paiement, aussi bien dans le cadre de votre activité professionnelle que dans votre vie privée. En effet, les nouvelles technologies (smartphones, tablettes et puces RFID) nous offrent de nouvelles solutions en termes de monétique.

Commençons par définir ce qui entoure ces nouveaux canaux, on parle ainsi de mPOS.

Qu'est-ce que le paiement mPOS?

Le paiement mPOS est une nouvelle forme de solution monétique, plus légère que le TPE classique. Elle fonctionne avec des outils complémentaires tels que les smartphones ou les tablettes.

De ce fait, le mPOS est représenté par un simple boitier client, dépendant du réseau de l'équipement associé (Wifi, 3G ou 4G).

Ce produit est donc fonctionnel lorsqu'il répond aux deux exigences suivantes :

  • existence d'une application d'encaissement
  • disponibilité réseau.

La couverture réseaux est la limite du système. En zone blanche, vous aurez des difficultés pour souscrire à ces services.

Pourquoi ne pas garder mes moyens de paiement traditionnels ?

Nous le constatons de plus en plus fréquemment avec les jeunes générations, le TPE devient une solution de paiement souvent indispensable.

Les transactions en espèces sont en chute et les transactions par chèques exposent à un risque d’impayé. Pour beaucoup d’entre vous le TPE est un moyen de transaction contraignant, vous n’êtes pas ouvert tous les jours le TPE devient donc onéreux.

Certains sont itinérants ou ont plusieurs points de vente, ce qui interdit toute connexion filaire. Parfois même vous ne pouvez pas répondre à tous les moyens des transactions existants American Express, Apple Pay… car cela nécessite des mises à jour souvent chères.

Quelles solutions s’offrent à moi ?

De nouveaux opérateurs par le biais de start-up ont cerné ces problématiques et proposent des outils offrant des solutions innovantes.

iZettle, Cielo et Sum up en tête de file, et pour ne citer qu’eux, vos banques plus traditionnelles se sont également mises à adopter ces solutions de paiement dites mobiles et low-cost.

Un petit boitier (entre 50 et 100 €) sera votre seul investissement, exit les abonnements mensuels. Vous devez néanmoins posséder un smartphone ou une tablette connectée, c’est ce lien indispensable qui via une application éditera vos télécollectes et effectuera le transfert de fonds. La contrepartie de ce faible investissement est un pourcentage de commission un peu plus élevé que la solution du TPE classique proposé par votre établissement bancaire.

Quelle stratégie adopter ?

Le temps de la réflexion est nécessaire. Comme à leur habitude, les nouveaux acteurs se targuent de jouer les trublions dans un monde statique. En approfondissant l’analyse, ces nouveaux outils sont un avantage pour les entreprises qui se lancent, ou les structures dont le point de vente n’est ouvert qu’un ou deux jours par semaine. Les solutions dites classiques tirent leur épingle du jeu seulement lorsque le nombre de transaction journalière est élevé.

L’autre point important à aborder est votre stratégie pour les années à venir. Ces moyens de paiement offrent la possibilité d’accepter les paiements en ligne via de grande plateformes numériques. Ainsi, vous vous offrez la perspective de nouveaux vecteurs de communication et de nouvelles market places.

Nous reviendrons sur ces nouvelles plateformes dans un prochain MAG.

Pour toutes ces solutions, nous privilégions un entretien avec votre conseiller clientèle auprès de votre banque, et opter pour la solution la plus avantageuse pour vous.


Tags : Monétique, terminal de paiement, mPOS, TPE


Artisans, Commerçants, Services ACS
Quel statut pour exercer vo...
Artisans, Commerçants, Services ACS
Le taux de TVA à 5,5% appli...