Les aides à la création d’entreprise pour les artisans, commerçants et services

La création de son entreprise est un projet qui doit être muri et bien préparé. Pour mettre en place ce projet, il est indispensable de procéder par étapes. Après avoir vérifié la faisabilité économique du projet (étude de marché), l’étape de l’élaboration du prévisionnel est essentielle et il convient de se renseigner sur toutes les aides dont vous pourrez bénéficier

Il existe une multitude d’aides possibles. Nous vous proposons une liste non exhaustive mais qui aborde les aides les plus souvent sollicitées dans le cadre de la création d’entreprise.

Plusieurs dispositifs d’aides sontprévus pour les demandeurs d’emplois

Maintien des allocations pôle emploi :

Le créateur ou repreneur d’entreprise qui est indemnisé par Pôle emploi peut opter pour le maintien de ses ARE jusqu’au terme de ses droits. Cela lui permet de continuer à percevoir son allocation le temps de lancer son entreprise.

En optant pour le maintien de l’ARE, le créateur ou repreneur d’entreprise reste demandeur d’emploi.

Contact : votre conseiller pôle emploi

ARCE :

cette aide est un versement d’une partie du reliquat des droits pôle emploi sous forme de capital (45 % des droits restants à la création, versés en 2 fois à 6 mois d’intervalle).

Contact : votre conseiller pôle emploi

ACRE :

Toutes les personnes qui créent ou reprennent une entreprise à compter du 1er janvier 2019 sont éligibles à l’ACRE. Toutefois, il ne faut cependant pas avoir bénéficié de l’ACCRE durant les 3 ans précédant la demande d’ACRE.

Cette aide consiste en une exonération partielle des cotisations sociales pendant un an. Il n’y a plus de démarche spécifique pour son obtention, étant donné qu’elle est devenue systématique.

Des organismes de soutien à la création d’entreprise peuvent vous attribuer des aides :

Initiatives Charente maritime

prêt d'honneur (de 5 000 à 40 000 €- remboursement de 2 à 7 ans avec possibilité de différé de 12 mois) sans intérêts et sans garanties, qui permet le renforcement des fonds propres des créateurs et repreneurs d'entreprises. Ce prêt d'honneur, est attribué par un comité d'agrément, et il facilite par la suite l'accès de l'entrepreneur à un financement bancaire complémentaire

Contact : http://www.initiative-france.fr/

Réseau entreprendre :

Prêt d’honneur de 10 000 à 50 000€, sans intérêts ni garantie et permet d’abonder vos fonds propres.

Contact :https://www.reseau-entreprendre.org/poitou-charentes/contact/

Nacre :

Aide financière (prêt à taux zéro et sans garantie) devant obligatoirement être couplée à un prêt bancaire au moins du même montant. Leprêt NACREà taux zéro est compris entre 1000 € et 8000 € sur 5 ans maximum. L’octroi de ce prêt est soumis a conditions. Et vous devez être suivi par organisme conventionné.

Contact : http://www.nouvelle-aquitaine.fr 

Le micro crédit (ADIE) :

Prêt jusqu’à 10 000 € remboursable de 6 à 36 mois. Taux fixe à 7.50 %. Versement d’une contribution de solidarité de 5 % du montant du crédit pour participer au fonctionnement de l’Adie et permettre à d'autres personnes d'être financées.

Contact : https://www.adie.org

Les aides régionales à la création et au développement

Ces aides, qui peuvent être spécifique à l’activité, et des appels à projets sont répertoriés sur le site suivant : https://les-aides.nouvelle-aquitaine.fr/

Le financement participatif (crowdfunding)

Il existe, à ce jour, de nombreuses plateformes de crowdfunding mettant en relation des porteurs de projet en recherche de financementset des investisseurssouhaitant soutenir une initiative. Le créateur présente son projet sur la plateforme et indique le montant du financement souhaité. Les internautes ont alors un certain nombre de jours pour effectuer leur apport, en échange duquel ils recevront une contrepartie.

En conclusion, chacun va pouvoir trouver des aides variées en corrélation avec leur projet, leur situation et leurs souhaits. De manière plus général, la CCI a mis en ligne un moteur de recherche d’aides à la création au développement à l’innovation que vous pouvez consulter : https://les-aides.fr/


Artisans, Commerçants, Services ACS
Exonérations fiscales entre...
Artisans, Commerçants, Services ACS
Comment exploiter un fonds...