COVID-19, Arrêt de travail d’une personne à risque, simplification des démarches

Nouvelle mesure de simplification

Depuis le 18 mars, et selon le communiqué publié sur le site ameli.fr, les personnes qui sont susceptibles de développer une forme sévère du COVID-19 peuvent elles-mêmes déclarer leur arrêt de travail en ligne. Ainsi, sans passer par leur employeur ou par leur médecin traitant elles peuvent demander un arrêt de travail d’une durée initiale de 21 jours.

Qui est concerné ?

Sont concernées par ce nouveau dispositif simplifié :

  • Les femmes enceintes.
  • Toutes les personnes prises en charge en affection longue durée (ALD) pour une maladies respiratoires chroniques ;
    • une mucoviscidose ;
    • une insuffisance cardiaque ;
    • une maladies des coronaires ;
    • un antécédent d’accident vasculaire cérébral ;
    • une hypertension artérielle ;
    • une insuffisance rénale chronique dialysée ;
    • un diabète de type 1 insulinodépendant et de diabète de type 2 ;
    • une immunodépression ;
    • une maladie hépatique chronique avec cirrhose ;
    • une obésité avec un indice de masse corporelle égal ou supérieur à 40.


COVID-19, Arrêt de travail d’une personne à risque, simplification des démarches


modifié : 26/03/2020
Publié : 19/03/2020



  • Rechercher dans les blogs

Thématiques blog