Aides et avantages de l'alternance pour les employeurs

Retour sur la page principale du dossier :     L'alternance

Pour les contrats signés à compter du 1er juillet 2020 et jusqu’au 31 décembre 2021, cette aide sera versée :

  • Aux entreprises de moins de 250 salariés, sans condition.
  • Aux entreprises de 250 salariés et plus à la condition qu’elles s’engagent à atteindre un seuil de contrats d’alternance ou de contrats favorisant l’insertion professionnelle dans leur effectif.

L’aide financière :

Elle est accordée aux entreprises durant la première année d’exécution du contrat. Elle concerne les contrats conclus pour préparer un diplôme ou un titre allant jusqu’au niveau 7 du cadre national des certifications professionnelles (master, diplôme d’ingénieur…).

Elle s’élève aux montants de :

  • 5 000 € pour un alternant de moins de 18 ans,
  • 8 000 € pour un alternant majeur. A savoir : l'employeur bénéficie de l'aide de 8 000 euros à compter du premier jour du mois suivant le jour où l'alternant atteint 18 ans.

Avec cette mesure, le coût du recrutement d’un salarié en contrat d’apprentissage représente pour les entreprises un faible reste à charge : l’aide couvre 100 % du salaire de l’apprenti de moins de 21 ans et 80 % du salaire d’un apprenti de 21 à 25 ans révolus.

À NOTER : à l’issue de la première année d’exécution du contrat, les entreprises éligibles à l’aide unique pourront bénéficier de cette aide jusqu’à la fin du contrat.

Pour en savoir plus, suivez celien sur le site travail-emploi.gouv.fr/ …

Le versement de l’aide :

Dans un premier temps par l’ASP et ensuite par la plateforme SYLAE. 

ASP

La gestion et le suivi de l’aide est confiée à l’Agence de services et de paiement (ASP). Elle sera versée mensuellement et automatiquement, avant le paiement du salaire de l’apprenti. 

SYLAE

Suivi des versements sur la plateforme Sylaé.

La plateforme SYLAE (système de libre accès aux employeurs) est un outil de gestion des aides employeurs en ligne, qui permet notamment la possibilité d’effectuer la demande d’aide dématérialisée de l’aide exceptionnelle à l’embauche des jeunes. Elle permet également le suivi des versements. 

sylae.asp-public.fr

En résumé :

L’employeur doit établir un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation et signer une convention avec l’organisme de formation qui seront transmises à l’ASP via l’OPCO. La plateforme SYLAE permettra le suivi du dossier ainsi que le suivi des versements.


A lire aussi