Mesures d'aides suite aux mortalités mytilicoles



Des aides qui se précisent pour faire face aux mortalités mytilicoles

Les moules subissent de fortes mortalités depuis l'automne dernier. L'Europe au travers du Fonds Européen pour les Affaires Maritimes et la Pêche, vient en aide aux mytiliculteurs. Les Régions complètent progressivement le dispositif.

Petit tour d'horizon des annonces récemment rendues publiques :

Le secrétaire d'État en charge de la pêche et de l'aquaculture, M. VIDALIES Alain, a annoncé l'attribution d'une enveloppe de 6,5 à 8 millions d'euros d'aides directes pour aider les mytiliculteurs à faire face aux mortalités.

Ces aides entreront dans le cadre de l'article 56.1 F du FEAMP.

Le versement des aides européennes prendra du temps et ne pourra intervenir qu'au printemps 2017. Pour résoudre les tensions de trésorerie, des avances bancaires cautionnées par les Régions pourront être mises en place.

Les modalités précises de ce plan d'urgence seront définies à l'automne.

Les Pays de la Loire ont débloqué 2,04 millions d'euros complémentaires. Le remboursement des avances accordées pour les mortalités 2014 et 2015 sera reporté de 2 ans. Les intérêts des avances qui seront accordées par les banques pourront être pris en charge par la Région. La région pourra également garantir des emprunts.

Un chargé de mission sera embauché pour aider les entreprises à formuler leurs demandes.

La nouvelle Aquitaine devrait lui emboîter le pas prochainement, une réunion est annoncée lundi 4 juillet prochain à Bordeaux.

Revenez nous lire prochainement pour obtenir les dernières informations.


Tags : moules, mytiliculture, aides, mortalité, FEAMP