Huitres à l'export, l'embargo russe plombe l'économie locale


Partager cet article avec vos amis


Plus ciblée que sur les produits agricoles, l'embargo russe pénalise les exportations d'huitres bretonnes. Environ 400 tonnes restent à quai plombant les exploitations exportatrices vers les pays de l'est.

L'huitre charnue, haut de gamme, mets de valeur à l'est de l'Europe, ne peut plus être exportée. Les efforts et la concrétisation d'années de prospection et de travail pour amener les huitres Bretonne sur les tables russes sont réduis à néant.

La perte de ce marché semble acquise et sa reconquête fortement compromise. Des ouvertures vers d'autres pays notamment d'Asie donne un peu d'espoir mais il ne semble pas que les aides européennes comblent les pertes financières des ostréiculteurs Bretons concernés. en savoir plus sur www.letelegramme.fr.


Tags : huitres, conchyliculture, ostréiculture