Flash août 2010

1 - Rétrospective de l'assemblée générale

2 - Rappel des formations informatiques de la rentrée


Rétrospective de l'AG 2010

650 personnes participaient à notre dernière Assemblée Générale le 4 juin dernier...

1 - Rétrospective de l'AG 2010

...Matthieu Guiho et Hervé Molénat, tous deux Conseillers d'entreprise au CGO, ont développé un thème d'actualité, peut-être de survie dans ces temps difficiles :

"S'adapter, maître-mot"

Le contexte

  • un contexte qui se durcit, la nécessité de se poser des questions et de définir des plans d'action
  • un environnement économique instable, crise financière mondiale, instabilité des places boursières, fluctuation des cours de l'énergie, difficultés d'accès au crédit
  • à l'échelle de l'agriculteur, des productions de plus en plus soumises à la volatilité des marchés, donc une forte instabilité du revenu
  • une tension en aval et en amont, augmentation du prix des intrants, difficultés de la transformation, poids des grandes surfaces
  • des habitudes qui évoluent, hard discount mais aussi circuit court, bio, notion de niches des soutiens agricoles qui diminuent, moins de régulation

Tout cela génère :

  • une perte de repères
  • une apparition de difficultés économiques et financières
  • un manque de visibilité à long terme

Faire le point :

Cette évolution contraint à faire un point précis, à poser un diagnostic complet permettant d'évaluer les marges de progrès et de définir les axes de développement futur :

  • analyser ses forces et ses faiblesses
  • analyser les opportunités et les menaces
  • agir sur les éléments qui dépendent de soi

1ère étape => Mesurer la performance économique de son activité

C'est le rôle de l'EBE (Excédent Brut d'Exploitation). L'EBE est le résultat entre les produits réels et les charges réelles de l'entreprise. Il traduit la performance technique et commerciale de l'entreprise.

C'est l'EBE qui doit couvrir :

  • les annuités bancaires
  • les besoins privés
  • l'autofinancement des nouveaux investissements
  • la marge de sécurité nécessaire

L'EBE peut être exprimé en pourcentage de la production : sur 100 de production, combien reste-t'il ?

Le tableau statistique suivant, tiré d'un échantillon des résultats de la campagne 2009, montre qu'un grand nombre d'exploitations doit avoir des marges de progrès importantes.

  Moyenne ¼ inférieur ¼ supérieur Effectif
Viticulture 29,8 % 3,9 % 50,1 % 418
Grandes cultures 16,5 % - 16,3 % 42 % 445
Bovins lait 20,1 % 1,5 % 35,9 % 64
Bovins viande 21,3 % - 18,8 % 54,6 % 41
Polyculture 27,9 % 5,9 % 45,7 % 243

Si l'on prend l'échantillon « grandes cultures » :

  • ¼ de l'échantillon perd en moyenne 16,3 € pour 100 € produits
  • ¼ gagne 42 € pour 100 € vendus

Il y a certainement une marge de progrès pour le ¼ inférieur.

2ème étape =>Evaluer la pertinence des outils de production et évaluer les gains de productivité

C'est au travers de l'analyse de la structure, que l'on doit se poser des questions :

  • le poids de la main-d'oeuvre : « ai-je optimisé l'organisation du travail ? »
  • fonctionnalité des équipements : « ai-je optimisé l'organisation de mon bâtiment ? » - « cet outil, me permet-il de gagner du temps ? »
  • le poids de l'équipement , sur ou sous-équipement : « pertinence de l'investissement collectif » - « externaliser certaines actions » - « mon investissement, est-il rentable ? »

3ème étape =>Solidité financière

Il s'agira de faire le point sur l'endettement, le poids des annuités, les restructurations à envisager et les possibilités nouvelles d'investissements.

  • structuration de l'endettement : « ma situation, me permet-elle d'investir ? » - « comment vais-je financer cet investissement ? » - « mon endettement, est-il adapté à ma situation ? »
  • capacité de remboursement : « cet investissement, est-il source de rentabilité supplémentaire, donc de possibilité de remboursement complémentaire ? » - « suis-je en mesure d'assumer une annuité supplémentaire avec mon EBE»
  • adéquation entre le capital investi et le résultat dégagé : « quelle est la rentabilité de mon investissement : 2, 3, 4 % ? »

Au delà de ce travail centré sur les performances et la situation financière de l'entreprise, il sera nécessaire d'identifier les changements auxquels l'entreprise devra faire face :

  • quelles sont les tendances du marché sur lequel est positionnée mon activité ?
  • quelles sont les évolutions possibles de la PAC ?
  • quels sont les créneaux porteurs en matière de développement ?, ai-je la capacité d'y répondre ?
  • stratégies collectives : des regroupements, sont-ils envisageables ?
  • quelles sont mes motivations, mes aspirations ?
  • que suis-je prêt à faire évoluer sur ma structure ?

Nos Conseillers d'entreprise se tiennent à votre disposition au 05 46 93 86 00, pour vous accompagner dans cette démarche.

Jean-Luc Jouve

Directeur du CGO

2 - Rappel des formations informatiques de la rentrée

Il sera bientôt trop tard pour vous inscrire aux formations que nous vous proposons pour la prochaine rentrée. Ne tardez plus et prenez connaissance des formations proposées, en cliquant ci-dessous pour plus de détails.

N'hésitez pas à nous contacter au 05 46 93 86 00 pour plus d'informations et/ou pour vous inscrire.

Vous avez également la possibilité de vous inscrire au moyen du bulletin d'inscription joint au Flash de Juillet, à retourner sur le Bureau de Fontcouverte.

Samuel Mounier

Informaticien, Animateur de formations informatiques



Mots clés :

formations informatiques, marge de progrès, gains de productivité, performances économiques

Dates

Modifié : 26/07/2010
Publié : 26/07/2010


Flash août 2010

Mots clés

formations informatiques, marge de progrès, gains de productivité, performances économiques

Dates

Modifié : 26/07/2010
Publié : 26/07/2010

Contenus connexes...