Salariés, retraités et assimilés : quels revenus 2018 resteront imposables ?


Partager cet article avec vos amis


Pour les revenus courants de 2018, l’impôt sera donc annulé par le CIMR. Mais comment distinguer un revenu courant d’un revenu exceptionnel ? La loi répond à cette question. Voyons cela par catégorie de revenus.

Salariés

Revenus 2018 courants (impôt annulé par le CIMR) :

  • Salaires et primes prévus par le contrat, un accord ou un usage
  • Indemnités de fin de contrat CDD, de congés payés ou compensatrice de préavis

Revenus 2018 exceptionnels : (impôt à payer en 2019) :

  • Participation ou prime d’intéressement non bloqué en PEE/PERCO ou retirées d’un plan d'épargne en dehors des cas légaux de déblocage des sommes
  • Indemnité reçue à la suite d’un départ volontaire (retraite, démission)
  • Indemnité de licenciement imposable (pour leur fraction imposable uniquement)
  • Primes non liées à l’activité ou non prévue par le contrat, un accord ou un usage ou allant au-delà de ce qu'ils prévoient
  • Arriérés de salaires

Retraités

Revenus 2018 courants (impôt annulé par le CIMR) :

  • Pensions de retraite

Revenus 2018 exceptionnels : (impôt à payer en 2019) :

  • Arriérés de pensions de retraite
  • Prestations de retraite servie sous forme de capital (option pour un taux fixe d’imposition de 7,5% possible)


Tags : impôt, retraités, revenus, PAS, prélèvement à la source, salariés


Prélèvement à la source
Travailleurs indépendants,...
Prélèvement à la source
2018, année de transition p...



A lire aussi



Salariés, retraités et assimilés : quels revenus 2018 resteront imposables ?

Tags : impôt, retraités, revenus, PAS, prélèvement à la source, salariés

modifié : 11/09/2018
Publié : 29/08/2018


A lire aussi



  • Rechercher dans les blogs

Prélèvement à la source : les plus lus depuis août 2018

   Opter pour le prélèvement trimestriel de l’acompte

Thématiques blog