Plan de relance pour l’économie

Pour faire face à l’épidémie de Coronavirus et afin de redresser rapidement et durablement l’économie française, un plan de relance exceptionnel de 100 milliards d’euros est déployé par le Gouvernent. Ce plan de relance, qui représente la feuille de route pour la refondation économique, sociale et écologique du pays, propose des mesures concrètes et à destination de tous.

Plan de relance – Agriculture

Ce plan, au travers de plusieurs dispositifs représente un montant d’aire global de 467 millions d’euros pour le secteur agricole. Ces dispositifs viseront à accompagner les entreprises agricoles et agroalimentaires dans leurs démarches d’adaptation au changement climatique et d’approvisionnement des Français en produits sains, durables et locaux.

Les différents dispositifs à destinations des entreprises agricoles :

  • Plan protéines végétales :

    - incluant une aide à l’investissement dans les équipements spécifiques permettant la culture, la récolte et le séchage d’espèces riches en protéines végétales et de développement de sursemis de légumineuses fourragèresEn raison d’un nombre important de demandes couvrant l’enveloppe de 20 millions d’euros, le guichet est clos. Pour répondre aux nombreuses demandes émanant de tous le territoire, un second dispositifs sera très prochainement ouvert.

    - incluant un volet investissement matériel aval répondant aux objectifs de logistique post-récolte ou de transformation à destination de l’alimentation humaine ou animale – dispositif actuellement ouvert jusqu’au 31 décembre 22.

  • Plan de modernisation des abattoirs visant à aider les porteurs de projet à améliorer l’outil d’abattage à travers le soutien aux investissement matériel ou immatériels – dispositif actuellement ouvert jusqu’au 31 décembre 2022.
  • Aide au renouvellement des agroéquipements nécessaires à la transition agroécologique, visant à réduire (voire substituer) ou optimiser l’usage des intrants (produits phytosanitaires, effluents, fertilisants) – Ayant reçu un grand nombre de demandes couvrant l’enveloppe dévolue, ce guichet est désormais clos.
  • Aide aux agroéquipements nécessaires à l’adaptation au changement climatique visant à améliorer la résilience des agriculteurs face aux aléas climatiques (gel, grêle, sécheresse, vent, cyclone, ouragan, tornade). Ce dispositif est actuellement ouvert, pour plus de détail : dispositif d'aide aux investissements pour les équipements de résilience face aux changements climatiques

Pacte « bio-sécurité – bien être animal » en élevage permettant aux éleveurs d’investir pour renforcer la prévention des maladies animales et améliorer les conditions d’élevage pour plus de bien-être animal – Ce dispositif est géré par les DRAFF et Chambres agricultures.

Programme plantons des haies permettant de financer un accompagnement technique et jusqu’à 100 % des travaux de plantation de haies et/ou d’alignements d’arbres intra-parcellaires sur des surfaces agricoles.

Crédit d’impôt pour la certification « Haute Valeur Environnementale ».

Plan de relance – Aquaculture

Le plan de relance pour les secteurs de la pêche et de l’aquaculture est composé de trois dispositifs :

  • Aide sur le format « guichet » avec une liste exhaustive d’investissements éligibles et permettant aux entreprises d’améliorer leurs conditions de travail et d’augmenter la valeur ajoutée des produits – Dispositif actuellement ouvert.
  • Aide aux projets d’investissements par appel à projet qui concerne des projets de valorisation des produits, de commercialisation, de construction ou modernisation des infrastructures... Cette aide est fermée pour le moment mais devrait ré ouvrir début juin 2021 jusqu'au 31 août 2021.
  • Aide aux développement de navires et bateaux innovants pour améliorer la performance énergétique ou environnementale – Dispositif actuellement ouvert.

Pour plus de détails sur ces trois dispositif : l’article plan de relance aquaculture

Quelles démarches pour le plan de relance ?

Si vous êtes intéressés, par l’un de ces dispositif nous vous invitons à vous renseigner sur le matériel dans lequel vous souhaitez investir et de faire établir des devis.

Attention toute fois à ne pas signer de devis ou de bon de commande, ne pas verser d’acompte ou effectuer tout autre acte qui pourrait être assimilé à un démarrage des travaux avant le dépôt de la demande.

 

L'accompagnement CGO pour le plan de relance?

N’hésitez pas à contacter le service agro-environnement dès à présent si vous avez des interrogations ou souhaitez être accompagné pour déposer votre dossier : agro-environnement@cgocean.com