MAG 13 du CGO


Partager cet article avec vos amis


Edito

Les éditos se suivent et pourraient se ressembler !

Le dernier numéro de décembre fut l’occasion de faire le tour des nouvelles règles qui, au lieu de simplifier la vie des entreprises, en alourdissent les tâches administratives (caisse certifiée, FEC…). La liste peut encore s’allonger avec le « registre des bénéficiaires effectifs » (concernant les sociétés) ou pourquoi l’administration demande aux entreprises de remplir un formulaire pour donner des renseignements qu’elle a déjà ?

L’absence de déclaration étant sanctionnable (peine de 6 mois d’emprisonnement et amende de 7 500 €), nos équipes se sont mobilisées pour vous aider à remplir cette obligation (si vous le souhaitiez) contre une prestation dont le prix reste, au regard de la concurrence, très compétitif.

Et que dire du prélèvement à la source, reportée au 1er janvier 2019, et qui se traduira notamment par une nouvelle ligne sur le bulletin de salaire dont on vient de généraliser……la simplification !? (Cf. nos articles).

Notre mission reste de vous simplifier la vie administrative, mais force est de constater que ces dernières années ont considérablement augmenté la charge de travail en la matière. Malgré ce, la vocation du MAG reste de vous alerter sur les nouveautés et vous aider à identifier les pièges que peuvent contenir les textes (le spécial « lois de finances »).

Cette revue trimestrielle, dont nous fêtons les trois ans d’existence, va évoluer dans les mois qui viennent avec de nouvelles rubriques (patrimoine) et aujourd’hui avec des pages dédiées à vos différents métiers.

Au sommaire du MAG 13 du CGO

MAG 13 du CGO, lois de finances 2018 particuliers - entreprises - immobilier, cotisations maladies des indépendants, réserves au droit de préemption, PAC 2018, plantations nouvelles, aide installation aquaculture, assurance professions libérales, PUMA, locations meublées, cotisations salariales 2018, bulletin de paie simplifié, formations adhérent.



Le Comité de rédaction vous souhaite une bonne lecture et vous donne rendez-vous au prochain numéro.