Des pistes pour améliorer sa trésorerie

Gérer la trésorerie de son entreprise a toujours été une vraie problématique pour tout chef d’entreprise. En cette période de crise sanitaire, cette gestion est devenue essentielle.

Les sources d’économie au sein même de votre entreprise

Certains éléments de la gestion quotidienne de votre entreprise peut être source d’économie.

Se pencher sur ses charges permet de faire le point voire même de repenser le mode de fonctionnement de l’entreprise.

L’étude de vos coûts de revient

Nerf de la guerre, la marge que vous dégagez permet de couvrir vos frais de fonctionnement et les rémunérations au sein de votre entreprise.

Avec la crise sanitaire, un certain nombre d’éléments, de prix, ont pu évoluer et dégrader votre coût de revient, réduisant ainsi votre marge.

Se pencher sur son coût de revient et en retravailler ses différentes composantes permettra certainement de pouvoir rétablir une marge correcte, conforme à la profession.

De plus, régulièrement, de nouveaux fournisseurs arrivent sur le marché. Vous pouvez donc également revoir votre portefeuille de fournisseurs pour essayer d’optimiser vos achats.

Cette étude peut, et doit, être également appliquée à vos charges de fonctionnement, charges variables (fournitures diverses, assurances, services divers...).

Optimiser votre gestion des stocks

Le coût de stockage est souvent important et pèse lourd sur les comptes de l’entreprise. Réduire ce coût en optimisant la gestion de ses stocks est une bonne solution.

Il faut, autant que possible, se rapprocher au maximum de la gestion de stock en flux tendu (on parle de gestion des stocks en flux tendu (« just in time ») lorsque l'approvisionnement est strictement restreint aux besoins).

Porter une attention particulière à sa facturation

En cette période de trésorerie difficile, il faut réduire au maximum son délai de facturation aux clients et porter ses efforts sur le recouvrement de factures qui ne sont pas encore honorées (accorder des facilités de paiement d’une facture vaut mieux qu’une facture impayée).

Pour cela, si n’est pas encore fait, il peut être nécessaire de mettre en place des outils de gestion de facturation afin de suivre les règlements.

Afin de vous aider à optimiser ces règlements, vous pouvez également faire appel à des outils bancaires tels que l’affacturage (qui permet de céder ses créances à un établissement financier spécialisé, le factor., et en contrepartie, l'entreprise perçoit immédiatement le montant des créances cédées) ou l’escompte (opération de crédit à court terme, par laquelle des effets de commerce sont transférés au banquier qui procède en contrepartie à leur paiement immédiat).

Les dispositifs extérieurs qui vont vous permettre d’améliorer votre trésorerie

Les « aides Covid » de l’état et des régions

Ces aides ont fait l’objet de nombreux articles : Fonds de solidarité, PGE, abandon de loyers, aides de la région et du département...

Ces aides, sous condition que votre entreprise soit éligible aux différents dispositifs, vous permettront de ménager votre trésorerie et de faire face plus facilement à vos charges.

La restructuration financière

La restructuration des crédits d’une entreprise peut être une des solutions pour donner une « bouffée d’oxygène » à la trésorerie et permettre de retrouver un équilibre financier en cette période.

Elle consiste à regrouper plusieurs prêts en un seul afin de renégocier la durée de remboursement et/ou le taux d'intérêt.

Cette opération permet alors de réduire le montant des remboursements.

Le découvert autorisé

Le découvert autorisé est un moyen de financement de trésorerie courant. La banque accorde à l'entreprise la possibilité de continuer à fonctionner et à décaisser de l'argent même si le solde de son compte bancaire est négatif. Il faut être vigilant car le découvert n'est pas illimité et il doit être remboursé. Le montant autorisé et les conditions sont à négocier avec votre conseiller bancaire.

Les assurances perte d’exploitation

Regardez vos contrats d’assurance pour vérifier si vous avez souscrit à une assurance perte d’exploitation qui permet, sous certaines conditions (voir les exclusions), de couvrir les pertes liées à des événements exceptionnels.

Si c’est le cas, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre assureur pour monter un dossier de sinistre et bénéficier des indemnités d’assurances prévues au contrat.

Les nouvelles plateformes de financement en ligne.

Les demandes de prêts en ligne sont de plus en plus fréquentes. Une multitude de plateformes existent telles que les plateformes de crowdlendind , spécialisées dans les financements participatifs.

Ces solutions de financement sont de plus en plus utilisées par les entreprises de tous secteurs car la demande est très simple et les fonds sont versés en quelques jours.

Ces prêts sont généralement proposés sans assurances. Nous vous conseillons d’en souscrire une comme pour un prêt « classique ».


Tags : optimiser, couts, aides


A lire aussi