Le chèque énergie est dans vos boîtes aux lettres


Partager cet article avec vos amis


Le chèque énergie est un dispositif d'aide au paiement des dépenses d'énergie (factures d’électricité, de gaz, rénovation énergétique...). Il s'adresse aux ménages sous conditions de ressources.

Ce dispositif remplace depuis le 1er janvier 2018 les tarifs sociaux de gaz (TPP) et d'électricité (TSS).

C'est seulement depuis le 26 mars 2018 que les premiers foyers bénéficiaires peuvent le recevoir. Les derniers chèques distribués seront reçus la dernière semaine d'avril 2018 dans les départements de Nouvelle Aquitaine, d'Occitanie et de Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Le chèque énergie : pour qui ?

Pour pouvoir bénéficier du chèque énergie, le revenu fiscal de référence (RFR) de votre ménage doit être inférieur à 7 700 € par unité de consommation (UC). Cette dernière sert à calculer votre consommation sachant :

  • qu'une personne constitue 1 UC,
  • que la 2e personne constitue 0,5 UC,
  • et que chaque personne supplémentaire constitue 0,3 UC.

Environ 4 millions de ménages sont éligibles à cette aide dont le montant moyen s'élève à 150 € (entre 48 € et 227 € en fonction du niveau de revenus et de la composition du ménage).

Niveau de revenu fiscal de référence (RFR) par unité de consommation (UC)

  RFR inférieur à 5 600 € par UC RFR de 5 600 € à 6 999 € par UC RFR de 6 700 € à 7 700 € par UC
1 UC 144 € 96 € 48 €
Entre 1 et 2 UC 190 € 126 € 63 €
2 UC et plus 227 € 152 € 76 €

Le chèque énergie : comment ?

Vous n'avez aucune démarche à faire. L'administration fiscale se charge de constituer un fichier établissant la liste des personnes remplissant les conditions d'attribution.

Ce fichier est ensuite transmis à l'Agence de services et de paiement (ASP) afin qu'elle adresse le chèque énergie aux personnes concernées.

Le chèque énergie : pour quoi ?

Une fois obtenu, il sert à régler directement auprès du fournisseur d'énergie toute sorte de dépenses d'énergie (gaz, électricité, fioul, bois...) sachant qu'il est également possible, avec certains fournisseurs, d'utiliser ce type de chèque, en ligne.

Ce chèque peut également être utilisé pour financer des travaux d'efficacité énergétique (travaux répondant aux critères d'éligibilité du crédit d'impôt transition énergétique).

Le chèque est valable jusqu'au 31 mars de l'année suivante (la date de validité est inscrite dessus).

Pour vérifier votre éligibilité et le montant auquel vous pouvez prétendre mais aussi pour utiliser votre chèque en ligne, déclarer la perte ou le vol de votre chèque ou tout simplement vous informer sur ce nouveau dispositif, vous pouvez consulter le nouveau site www.chequeenergie.gouv.fr proposé par le ministère de la Transition écologique et solidaire


Tags : chèque énergie, dépenses énergétique, chauffage