Des aides pour la prévention des risques professionnels



L’assurance maladie propose six aides financières à destination des entreprises de moins de 50 salariés pour prévenir les accidents du travail et les maladies professionnelles dans plusieurs secteurs d’activité, jusqu’au 31 décembre 2018.

Caractéristiques des aides pour la prévention des risques professionnels

Chaque entreprise peut recevoir jusqu’à 25 000 euros de subvention sous certaines conditions.

Pour cela, elles doivent s’adresser à leur caisse régionale (Carsat, Cramif, CGSS) avant le 31 décembre pour les aides disponibles en 2018.

Comment utiliser les aides pour la prévention des risques professionnels

Ces aides permettent notamment de financer l’achat de matériel ou de faciliter l’investissement dans des solutions de prévention.

Destinées à financer l’achat de matériel ou à faciliter l’investissement dans des solutions de prévention, ces aides permettent de réduire l’exposition aux risques professionnels.

Elles concernent :

  • Le secteur de l’industrie, de la logistique et du commerce de gros : l’aide Filmeuse + vise ainsi à prévenir les risques associés au filmage manuel des palettes.
  • Le secteur du BTP : l’aide Bâtir + permet de réduire les risques liés aux manutentions manuelles de charges, aux efforts répétitifs et aux postures contraignantes.
  • Les centres de contrôle technique et les garages : Airbonus limite l’exposition aux émissions de moteurs diesel.
  • Les entreprises de maintenance, de nettoyage et de construction : Stop Amiante réduit les expositions aux fibres d’amiante.
  • Tous les secteurs d’activité : TMS Pros Diagnostic et TMS Pros Action accompagnent les employeurs dans leurs actions de réduction des troubles musculo-squelettiques (TMS).
Ces offres étant limitées dans le temps, les demandes sont à réaliser avant le 31 décembre 2018.


Tags : risque professionnels, amiante, troubles musculo-squelettiques, manutention, batir +, Filmeuse +, Airbonus, Stop Amiante, TMS Pros Diagnostic, TMS Pros Action, aides