Cognac : historique des rendements autorisés



Plusieurs critère régissent la production de Cognac. Le rendement autorisé publié chaque année, est le rendement maximal autorisé par la profession pour le cognac en  hectolitres d'alcool pur par hectare (hl AP/ha). La réserve climatique et la QNV sont deux autres paramètres pris en compte.

Cognac : Rendement Annuel Autorisé

Année de vendange Rendement annuel autorisé Dont réserve de gestion Possibilité de mise en réserve
       
2017 12.00 0

OUI

(réserve climatique)

       
2016 11.02  

OUI

(réserve climatique)

2015 10,84 -

OUI

(réserve climatique)

2014 11,70 0

OUI

(réserve climatique)

2013 13,21 1,50 (1 hl AP en cpte 4 + 0,50 hl AP en cpte 10)

OUI

(réserve climatique et de gestion)

2012 10,83 -

OUI

(réserve climatique)

2011 11,02 1,50 (1 hl AP en cpte 4 + 0,50 hl AP en cpte 10)

OUI

(réserve climatique et de gestion)

2010 9,50 0,50

OUI

(réserve climatique et de gestion)

Réserve Climatique

Réserve climatique : limitée à 7 hl AP/ha en cumulé

La réserve climatique correspond, pour les producteurs de cognac a un stock d’eaux-de-vie, mises en cuve inox et donc non soumises au vieillissement. L’eau-de-vie pouvait ainsi être « libérée » et introduite dans la production d’une année, en cas de mauvaise vendange due notamment à une intempérie.

QNV : Quantité Normalement Vinifiée.

Traditionnellement, il existe un rendement appelé « quantité normalement vinifiable » (QNV) au-delà duquel les volumes produits sont en principe envoyés à la distillation.

Année de vendange QNV Cognac
 
2007 10.62
2006 8.35
2005 8.30
2004 7.60


Tags : rendement, cognac


Cognac et viticulture
Cours indicatifs des Eaux-d...
Cognac et viticulture
Cours indicatifs des Eaux-d...