COVID-19, Non salariés agricoles, garde d’enfants et arrêt de travail

En tant que travailleurs indépendants vous n'êtes pas concernés par le basculement de l'arrêt de travail vers le chômage partiel du 1er mai. Vous restez en arrêt de travail pour garde d'enfant avec des indemnités journalières du régime obligatoire dont le montant augmente à partir du 28ème jour indemnisé. Déclaré en arrêt, attention à ne pas continué votre activité professionnelle : en cas d'accident en lien avec votre activité vous vous exposez à des soucis d'indemnisation.

Fermeture des structures d’accueil

Afin de limiter la diffusion du coronavirus, les pouvoirs publics ont décidé la fermeture des structures d’accueil des jeunes enfants ainsi que les établissements scolaires, à compter du lundi 16 mars et jusqu’à nouvel ordre.

Déclaration en arrêt de travail

Lorsque vous n’avez pas la possibilité de faire garder vos enfants de moins de 16 ans (ou quel que soit son âge pour un enfant handicapé qui n’est plus accueilli en structure médico-sociale) vous pouvez vous déclarer en arrêt de travail. La déclaration qui était à faire jusqu’au 25 mars sur le site ameli.fr, doit être faite directement sur le site de la MSA , uniquement pour les nouvelles demandes (les anciennes demandes faites sur le site ameli.fr seront traitées sans difficulté)

A noter : l’arrêt de travail est délivré à l’un ou à l’autre des parents, mais pas les deux en même temps. La durée de l’arrêt est de 1 à 21 jours éventuellement renouvelable.

Lien pour signaler l’arrêt de travail Ce lien n’est valable que pour la garde des enfants et pour les personnes affiliées à la MSA.

Si vous présentez des symptômes du coronavirus il ne faut pas utiliser le lien car l’arrêt de travail doit être prescrit par un médecin.


Tags : garde enfant, non salariés agricoles



COVID-19, Non salariés agricoles, garde d’enfants et arrêt de travail


Tags : garde enfant, non salariés agricoles

modifié : 04/05/2020
Publié : 04/05/2020



  • Rechercher dans les blogs

Thématiques blog